Vous êtes ici : Accueil / Modules / Actualités / Vigilance de niveau ORANGE pour le risque "vagues-submers...

Vigilance de niveau ORANGE pour le risque "vagues-submersion" : lundi 11 janvier 2016 de 15h00 à 20h00

A compter de lundi 11 janvier 2016 après-midi, et pour plusieurs heures, le département de la Vendée, à l'identique de tous les départements de la façade Atlantique, est classé en "orange" pour le risque "vagues-submersion".

Conseils de comportement :

A consulter sur cette page

Tenez-vous informés de l'évolution de la situation sur :

www.vigilance.meteofrance.com

Situation actuelle :

Les vents de force 4 à 5 soufflent sur le littoral cet après-midi, avec des vagues de 3m de composante ouest. Les vents vont forcir en deuxième partie de la nuit de dimanche à lundi. La surcote de la marée de ce soir est estimée à 40 à 50 cm.

Évolution prévue :

Lundi matin, vents de sud-ouest, la surcote sera de 70 à 80 cm (coefficient de 93), les vagues seront importantes et bien formées.Lundi 11 janvier, l'après-midi, la surcote sera de 60 à 70 cm mais les vagues s'amplifieront. Les vents souffleront à 60 km/h en moyenne avec des rafales de 90 à 100km/h sur le littoral (Jusqu'à 110km/h sur les parties les plus exposées). Les vents d'orientation sud-ouest en matinée, puis ouest, nord-ouest l'après-midi, seront plus forts sur la partie sud du littoral vendéen. Ils resteront forts toute la nuit de lundi à mardi, avec cependant une diminution de la surcote et un affaiblissement des vagues. Ces phénomènes sont habituels pour la saison.

Conséquences possibles :

- les submersions marines peuvent provoquer des inondations sévères et rapides du littoral, des ports et des embouchures de fleuves et rivières. Les vagues peuvent, quant à elles, endommager des infrastructures côtières par effet mécanique et provoquer des envahissements d'eau par projection. Ces deux phénomènes, lorsqu'ils sont simultanés, sont particulièrement destructeurs ;
- en cas de submersion, les voies de communication, les habitations, les zones d'activités peuvent être inondées et endommagées en quelques heures, voire moins, même â plusieurs kilomètres du littoral ;
- les vagues peuvent transporter des objets ou matériaux (notamment des galets) et en faire des projectiles susceptibles de blesser des personnes ou d'endommager des biens ;
- les objets non correctement arrimés peuvent être emportés ;
- les bateaux, même amarrés au ponton dans les ports, peuvent être soulevés et emportés sur la terre ferme ;
- à proximité des estuaires, l'écoulement des cours d'eau peut également être ralenti voire stoppé, ce qui génère alors des débordements ;
- les dégâts peuvent être aggravés suite au vent qui atteindra jusqu'à 90 km/h.

Retour à la liste des actualités


Les autres actualités

<
>
 
Haut de page