Vous êtes ici : Accueil / Modules / Actualités / Grandes marées : présentation du plan vendéen de défense...

Grandes marées : présentation du plan vendéen de défense contre la mer à Saint Gilles Croix de Vie

Des coefficients de marées particulièrement élevés sont attendus sur le littoral vendéen vendredi 20 février (118) et samedi 21 mars (119). La marée du samedi 21 mars est même qualifiée de « marée du siècle ». Jean-Benoît Albertini, Préfet de la Vendée, Bruno Retailleau, Président du Conseil Général de la Vendée, Christophe Chabot, Président de la Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles Croix de Vie et Denise Renaud, Première Adjointe au Maire de Saint Gilles Croix de Vie, ont présenté à la mairie de Saint Gilles Croix de Vie le plan vendéen de défense contre la mer.

La protection des côtes est un enjeu essentiel pour la Vendée : c’est pourquoi le Conseil général a regroupé les différents maîtres d’ouvrages du département pour élaborer le plan vendéen de défense contre la mer sur les 276 km de côtes. Il apporte également une aide financière et un soutien technique. Dans le cadre de ce plan,76 km d’ouvrage sont déjà été désignés pour faire l’objet de travaux.

Le système d’alerte météorologique a été nettement amélioré avec la mise en place de la vigilance « Vagues – Submersions », organisée autour de 4 niveaux : vert, jaune, orange et rouge en fonction de la hauteur de la mer et de la houle prévues. Ce dispositif de veille sert de repère à l’ensemble des actions mis en place sur le département. A chaque alerte, le Préfet informe les Maires de toutes les communes concernées qui déclenchent leur Plan Communal de Sauvegarde.Ces plans, opérationnels sur toutes les communes du littoral, permet à chaque Maire d’anticiper les conséquences d’un phénomène et de protéger les personnes et les biens.

Les gestionnaires d’ouvrages de défense contre la mer organiseront des « tournées » pour observer quasiment en temps réel l’impact local du phénomène et ses évolutions afin de pouvoir prendre rapidement les décisions qui s’imposent.

5 Programmes d’Action de Prévention des Inondations (PAPI) complets ont été labellisés : ceux de Noirmoutier, Pays de Saint Gilles, Bassin du Lay, Vendée Sèvre Autise, et Baie de L’Aiguillon ont été développés. Après un diagnostic du territoire, à l’échelle d’un bassin de vie, les PAPI définissent les stratégies de protection du territoire (renforcement et rehaussement de digues, gestion de l’eau, maîtrise de l’urbanisme…). Les acteurs locaux sont en train de faire émerger des PAPI sur deux nouveaux secteurs : Marais des Olonnes et Le Talmondais.

Deux dispositifs d’astreintes ont été mis en place

  • une astreinte routière composée de 8 patrouilleurs et de 20 équipes de 2 agents,soit un total de 48 agents, pouvant intervenir 24h/24 et 7j/7. En cas d’événement important, ce sont au total 33 équipes qui peuvent être mobilisées pour intervenir sur tout le Département
  • une astreinte portuaire.En cas de vigilance « Vagues-submersion» (orange à rouge), les 4 surveillants de port sont placés en astreinte le temps de l’aléa météorologique. Leur rôle revient à observer et à informer le COD

De nombreux ouvrages de défense contre la mer vont faire l’objet de travaux en 2015

Enfin, puisque c’est une des finalités des PAPI,de nombreux travaux ont été réalisés ou seront réalisés sur les digues dans les prochains mois :

  • Digue Sud du Gois à Barbâtre,
  • Les digues de La Barre de Monts,
  • Réaménagement de la dune des Eloux sur l’île de Noirmoutier,
  • Rehaussement du Quai Gorin et du Quai des Greniers à Saint Gilles Croix de Vie (cf. partie II),
  • Protection de la digue de La Belle Henriette à La Tranche sur Mer et à La Faute sur Mer,
  • Renforcement des digues Est, secteurs B à D et F à La Faute sur Mer.
Retour à la liste des actualités


Les autres actualités

<
>
 
Haut de page