Vous êtes ici : Accueil / Découvrir la ville / Histoire et patrimoine / Patrimoine balnéaire

Patrimoine balnéaire

Le tourisme balnéaire est apparu sur le littoral atlantique au début du XIXe siècle. Les premiers estivants sont des bourgeois du pays ayant une prédiction pour les sports de plein air et surtout, une aisance financière suffisante pour pouvoir s’accorder des temps de loisirs.

À cette époque, la balnéothérapie en est encore à ses balbutiements. Toutefois, les bains de mer sont fortement recommandés pour soigner certaines maladies. De nombreux praticiens recommandent alors les séjours au bord de la mer, vantant les effets toniques de l’air, de l’eau, du sel et de l’iode.

Dates clés

  • 1863 : le premier établissement public de bain est créé sur la Grande Plage. Cette même année, les premières cabines de bain sont posées à même le sable sur la plage ainsi qu’une cantine de rafraîchissement ! Une activité est en train de naître…
  • 1882 : l’arrivée du chemin de fer à Croix de Vie favorise considérablement l’essor du tourisme balnéaire dans la région. Sur Saint Gilles et Croix de Vie, on voit se construire les premières grandes villas familiales en bord de mer, dont certaines existent encore.
  • 1888 : les thermes du Docteur Abelanet, premier établissement de thalassothérapie de Vendée, s’ouvrent à Boisvinet puis sont transférés en 1894 à la Villa Notre-Dame, actuel centre de réadaptation fonctionnelle.

Depuis cette date, le tourisme balnéaire n’a cessé de croître. En 1907 par exemple, on estimait la population estivale à 2 000 vacanciers contre près de 40 000 aujourd’hui.



Contactez moi - Contact

Plus d'informations - Pour en savoir plus

Pour découvrir Saint Gilles Croix de Vie au travers de cartes postales anciennes, rendez-vous sur :

stgil.e-monsite.com

Haut de page